Norton 88 de 1958

Restauration totale :
– partie-cycle
– mécanique
– peinture
– boulonnerie



Tous les éléments de la partie cycle sont en peinture du réservoir à la moindre patte de fixation. La boulonnerie est dégraissée pour un traitement bichromatage
.


Le moteur va être nettoyé et révisé. La boîte va être ouverte : la 3ème saute.



Faisceau électrique complet entièrement reconditionné : fils et connectique.

Retour de peinture : cadre époxy noir, habillage noir et réservoir comme d’origine. Cette phase peinture a pris plus de temps que prévu, le sablage des garde-boues ayant révélé beaucoup d’imperfections.

C’est parti pour l’assemblage :

             

Il manque le pneu pour la roue arrière, la boîte est en cours de remontage…

…ainsi que le primaire, mais on sent que la fin est proche !


C’est la rentrée, Francis peaufine la Norton. Boîte et primaire sont remontés, reste le faisceau.

La Norton sous le « derrick », un bidon d’huile de fourche suspendu à un pied de lampe de salon, histoire de voir si tout va bien avant de remonter l’habillage.

Restauration terminée. Il n’y a plus qu’à prendre quelques photos sous le soleil avant le départ !


                

                         Une belle machine de plus va franchir le portail et retrouver le bitume.