Le site : quelle aventure !

5 mars 2009, GARNIER MOTORCYCLES est sur le net.
5 mars 2010, premier anniversaire du site !

Francis vous raconte tout : des hésitations du début à la satisfaction d’aujourd’hui. 

           Tout a commencé par la visite d’un client. En discutant de choses et d’autres, celui-ci m’a demandé : « Est-ce que ça t’intéresserait d’avoir un site internet ? » 

          N’y connaissant vraiment rien dans ce domaine, c’est un peu de la science fiction pour moi ce genre de truc, je n’y voyais pas un réel intérêt. D’une part, je ne voyais pas ce que cela pourrait m’apporter et puis je trouvais ça un poil prétentieux de s’afficher sur la toile. Il a quand même réussi à me convaincre un petit peu et qu’il me soumettrait son projet pour voir si j’en étais satisfait. 

          Après quelque temps, il m’a montré une ébauche du futur site. Déjà, j’ai été plus qu’agréablement surpris, parce que même n’y connaissant rien, j’ai trouvé que c’était très bien fait, que c’était représentatif de ce que j’étais et puis j’ai trouvé qu’en fin de compte ce n’était peut être pas si mal de montrer ce que je faisais…tout en n’étant toujours pas convaincu de l’utilité de la chose.

          Et puis là, ça va faire un an que le site est lancé, je suis un peu stupéfait quand je vois le nombre de visites, on en est à plus de 6000 ! Je suis bluffé, d’autant plus que j’ai de très bons échos de divers clients, de divers horizons, qui trouvent le site sympa, qui m’envoient des petits mots agréables. Ça me conforte un peu dans l’idée que ce que je fais n’est pas trop nul.

          Je me rends compte que pour la boutique, ça a été un plus quand même, ça nous a amené pas mal de têtes nouvelles, des curieux bien évidemment, mais on reçoit des mails de demandes, de devis, de ci, de ça…c’est vraiment bien. Je tiens à dire que la petite boutique restera une petite boutique. Je privilégie la relation humaine, pas avant tout, mais ça compte énormément pour moi.

          En résumé, j’en tire, ce n’est pas bien de le dire, une certaine fierté. Je ne remercierai jamais assez la personne qui m’a fait le site, en l’occurrence Philippe V. qui est une personne passionnée, dévouée et passe énormément de temps à préparer tout ça. Sans lui, je pense que je n’aurais jamais eu de site, personne ne m’avait réellement convaincu comme lui a su le faire. Je le remercie encore et j’espère que notre collaboration va durer encore longtemps.